Cette semaine, petit tour d’horizon de l’actualité du moment ! Au menu:

  • l’assouplissement du guide de l’OPPBTP
  • les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat concernant le cadre bâti 
  • le Grand Prix AFEX 2020.

Guide de l’OPPBTP : le gouvernement assouplit les règles

Les préconisations du guide de l’OPPBTP ( L’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics) , publiées dans leur première mouture le 2 Avril dernier sont-elles toujours d’actualité alors que le gouvernement accentue le déconfinement ? La question mérite une réponse claire.

C’est ce qu’a fait le gouvernement en précisant, sur son site internet, que « les différents guides (dont celui de l’OPPBTP), seront prochainement remplacés par une FAQ répondant aux questions concrètes des entreprises ». Comprenez : exit la valeur normative de ces recommandations.

Pour autant, pas question de renouer avec les habitudes pré-COVID. Interrogé par Batiactu, le secrétariat d’État chargé de la protection de la santé des salariés contre l’épidémie précise que les guides comme celui de l’OPPBTP « restent des références de qualité ».

Tableau de bord factures

Reste à savoir de quel bois seront faites les FAQ. Ayant pour vocation de remplacer à terme les 90 guides existants, elles auront pour objet de clarifier certains points précis, de manière à compléter les préconisations d’ordre général.

Pour autant, ces guides devraient rester encore un moment sur le coin du bureau. Du moins aussi longtemps que la menace d’une deuxième vague existera. Le ministère du Travail prévient : les 90 guides deviendront incontournables en cas de retour de l’épidémie.

Propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat : les architectes plus que jamais indispensables face aux défis de demain

C’est un fruit particulièrement attendu qui a été dévoilé il y a peu : celui du travail de 150 citoyens, formant la Convention pour le climat. Tirés au sort, ces françaises et français avaient été investis de la lourde tâche de trouver des réponses aux questions climatiques. 

Sans trop de surprise, parmi les pistes proposées le logement occupe une place importante. A côté de mesures plus ou moins clivantes, telles que la limitation de la vitesse sur les autoroutes à 110 km/h, la rénovation des logements, la consommation d’énergie du tertiaire et des bâtiments publics, et la lutte contre l’artificialisation.

Tableau de bord factures

Autant de défis autour desquels il conviendra de fédérer la maîtrise d’œuvre. Dans la pratique, des propositions concrètes qui s’articulent autour de plusieurs grandes thématiques :

  • Rendre obligatoire la rénovation énergétique globale d’ici 2040 
  • Limiter de manière significative la consommation d’énergie dans les lieux publics, privés et les industries
  • Lutter contre l’artificialisation des sols et l’étalement urbain en rendant attractive la vie dans les villes et les villages
  • Aménager les voies publiques pour permettre de nouvelles habitudes de déplacement 

Le site de l’Ordre des architectes, www.architectes.org, propose un passage en revue complet des mesures préconisées dans la catégorie « se loger ».

L’AFEX dévoile le lauréat de son Grand Prix 2020

Depuis 2010, l’AFEX, association œuvrant à la promotion de l’architecture française dans le monde, délivre son Grand Prix. Malgré un contexte particulier, le millésime 2020 n’a pas échappé à la règle, le jury venant de dévoiler ses lauréats.

Remis tous les deux ans à Venise, à l’occasion de l’ouverture de la Biennale internationale d’architecture, le Grand Prix distingue un bâtiment construit à l’étranger, par une agence française, l’édition 2020 s’intéressant aux projets livrés entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2019.

 

Tableau de bord factures

10 finalistes, 1 lauréat

A la suite d’une première sélection, communiquée le 5 février 2020, le jury, composé d’architectes, de journalistes spécialisés et de partenaires institutionnels, a dû trancher parmi 10 projets restant en compétition :

Restait alors à désigner un lauréat. C’est le 17 Juin dernier que le verdict est tombé : le Grand Prix AFEX 2020 était décerné à Architecture Studio pour la réalisation d’un immeuble de bureaux à Buenos-Aires (Argentine). Un Grand Prix et un Prix Spécial du Jury 

IMMEUBLE SUMMERS À BUENOS-AIRES, ARGENTINE, PAR ARCHITECTURESTUDIO

Si le premier s’inscrivait dans une métropole mondiale, le second se trouve aux confins de l’Himalaya, dans le Zanskar. Le projet consistait en l’extension d’un campus scolaire existant, avec la création de 9 salles de classe supplémentaires et d’un dortoir de 7 chambres. A l’isolement géographique qui n’a pas facilité le projet, il a fallu y ajouter l’accessibilité du lieu, rendue possible à l’été, une fois les monts déneigés et la route rouverte.

Une réalisation de l’agence toulousaine Atelier Tanka, qui lui vaut d’être le Prix Spécial du Jury 2020.

Du 15 octobre au 15 décembre prochains, une exposition organisée au Palais Royal (Paris) mettra à l’honneur les projets finalistes.

À pas manquer !